10 choses à savoir sur la pratique du vélo stationnaire en salle de sport

Faire du vélo stationnaire en salle de sport, et plus particulièrement suivre les cours collectifs dirigés par un coach sportif, est très bénéfique. C’est un excellent moyen d’améliorer votre condition cardiovasculaire et de renforcer votre bas du corps. Lisez notre article : Quels muscles travaille-t-on avec un vélo d’appartement ?

Cependant, comme pour toutes les formes d’exercice, ce n’est pas la solution idéale pour tout le monde. Voici ce que vous devez savoir avant de vous rendre à votre premier cours de vélo stationnaire.

Différences entre un vélo stationnaire d’une salle de sport et un stationnaire traditionnel dit d’appartement

La conception et la sensation des vélos de cyclisme d’intérieur sont différentes des vélos stationnaires traditionnels. Et ces différences peuvent avoir un impact sur votre expérience d’entraînement.

D’une part, les vélos disponibles en salle de sport sont conçus pour imiter au mieux l’expérience véritable du cyclisme à l’extérieur. Ainsi, le siège est plus étroit qu’un vélo stationnaire traditionnel. Le guidon et le siège peuvent être réglés verticalement et horizontalement pour mieux s’adapter à la forme de votre corps et à votre position de pédalage. Ces caractéristiques de base vous permettent également de vous asseoir ou de vous tenir debout pendant que vous roulez. Tout comme vous pourriez le faire sur un vélo de route, comme se dresser sur les pédales lors d’une ascension. Dans le jargon du cyclisme cette position est définie comme la danseuse.

Le plus important, cependant, sont les différences dans la façon dont les vélos sont propulsés. Les vélos stationnaires traditionnels sont équipés de moteurs et de réglages informatisés. Avec des séances d’entraînement préétablies. Et des niveaux de résistance que vous pouvez régler pendant que vous roulez. Bien que pratique, le résultat est une expérience plus « forcée » qui vous enlève une partie de votre contrôle en tant que pilote de la machine.

Vélo spinning en salle de sport

Les vélos spinning, par contre, ont un volant d’inertie lourd à l’avant du vélo qui est relié directement à la pédale. Ce mécanisme est similaire à celui d’un vélo traditionnel, plaçant la puissance de la pédale dans les mains du cycliste. Le sportif contrôle la vitesse de chaque coup de pédale, ainsi que la résistance du volant d’inertie. Cette dernière est réglée manuellement à l’aide d’un bouton ou d’une poignée. Le résultat est un contrôle total de votre conduite. Vous pouvez passer en un instant d’une absence totale de résistance à une forte résistance des pédales. L’absence de résistance correspond à de la roue libre, où le volant tourne librement, comme si vous étiez en descente. La forte résistance, elle, rend pratiquement impossible la rotation des pédales, comme si vous gravissiez une pente raide en montagne.

Pédales à clipser

Les vélos de cyclisme en salle permettent d’avoir les pieds accrochés aux pédales, tout comme les cyclistes sur route. Vous pouvez soit utiliser vos propres chaussures de cyclisme ou emprunter les chaussures à la salle de sport. Sur un vélo stationnaire traditionnel, vous vous concentrez davantage sur l’action de poussée vers le bas de chaque coup de pédale. C’est en effet la seule action que vous pouvez contrôler.

Si vos pieds sont encliquetés, vous pouvez effectuer une rotation complète de la pédale. A la fois le mouvement de poussée vers le bas et le mouvement de traction vers le haut. Il en résulte une augmentation de la puissance. Et fatalement un engagement des ischio-jambiers et des hanches tout au long de votre session de pédalage.

Les séances sont intenses et transpirantes

velo-stationnaire-bienfaits-velo-stationnaire-decathlon-velo-elliptique-velo-stationnaire-perte-de-poids

Si vous n’êtes pas un adepte des séances d’entraînement à haute intensité, les cours de cyclisme en salle ne vous conviennent peut-être pas. Ces cours sont spécialement conçus pour vous emmener sur un parcours vallonné. En effet, les instructeurs exigent des changements réguliers de résistance et d’intensité, vous entraînant le long d’une série de pentes virtuelles. Bien souvent les séances se font en musique avec des musiques fortes et entraînantes. L’expérience est une combinaison de défi et d’excitation qui vous laisse avec des jambes endolories et un corps trempé de sueur.

La sueur est souvent exacerbée par un grand nombre de vélos et de sportifs entassés dans un espace confiné. Tous les sportifs expirent un air chaud pendant l’effort et voient leurs corps se remplir de sueur. Le tout contribuant à une expérience moite.

C’est une expérience que certaines personnes aiment et d’autres détestent

Si vous aimez faire du sport de manière intense, sachez qu’avec le vélo vous pouvez éliminer entre 400 et 600 calories brûlées par heure d’entraînement suivant la difficulté du cours. Le nombre réel de calories que vous brûlerez est très individuel. Il varie en fonction de votre taille, de votre poids, de votre sexe, de votre masse musculaire et de votre âge. Mais aussi et surtout, il dépend de la force avec laquelle vous vous poussez pendant un entraînement.

Suivre des cours de vélo en salle de sport est très populaire

La plupart des grands complexes sportifs offrent des cours de conditionnement physique de groupe dans le cadre d’un abonnement. De plus en plus de salle de sport voient le jour en France. Il en existe de partout !

Vous trouverez toujours une salle pour aller faire votre heure de sport sur la route entre votre lieu de travail et votre maison. Faire du sport en salle est très à la mode et c’est devenu accessible à tous, alors profitez-en et lancez-vous dans des séances de pédalage !

Et si vous êtes un membre régulier de votre salle, vous vous ferez sûrement de très bons compagnons de route. Important lorsqu’il s’agit de souffrir sur sa bicyclette où c’est toujours plus sympa de se motiver en groupe et avec la bonne humeur.

Une posture appropriée est essentielle à la performance sur un vélo stationnaire

quel-velo-dappartement-choisir-velo-dappartement-professionnel-meilleur-velo-dappartement-2019-velo-stationnaire-decathlon

Il y a une bonne et une mauvaise façon de faire du vélo. C’est doublement vrai lorsque vous faites du vélo à haute intensité. Par exemple, une mauvaise posture peut entraîner des douleurs aux genoux. S’appuyer trop lourdement sur son vélo peut diminuer la brûlure de calories en réduisant l’engagement musculaire. Ne pas respirer correctement peut limiter la circulation du sang oxygéné vers les muscles qui travaillent, entraînant des déficits de performance. Mais aussi des vertiges et autres symptômes déplaisants.

Il est assez normal d’ignorer certaines de vos erreurs. C’est pourquoi il est très important d’écouter les instructions de votre coach sportif. Vous pouvez aussi contrôler et corriger votre posture et votre tenue si vous avez de mauvaises habitudes. Comme laisser vos hanches vaciller pendant que vous roulez. Révisez votre attitude sur le vélo, la bonne façon de maîtriser la position debout, et la bonne façon de gérer votre cadence ou fréquence de pédalage.

Bonne et mauvaise façon d’installer votre vélo stationnaire

L’un des avantages du cyclisme en salle est la possibilité d’ajuster le guidon et le siège d’un vélo pour l’adapter à sa morphologie. Comme tous les corps ne sont pas identiques, même des réglages mineurs de la hauteur d’assise ou des positions avant/arrière du guidon peuvent rendre la conduite plus confortable et plus sûre. Cependant, faire correctement ces ajustements n’est pas toujours simple et intuitif. C’est l’une des raisons pour lesquelles c’est une bonne idée de prendre quelques cours avant de commencer à rouler seul.

Le coach dédié aux vélos dans une salle de sport peut vous aider à ajuster votre monture les premières fois que vous roulez. Il doit vous fournir des conseils et des astuces pour trouver le bon ajustement par rapport à votre morphologie. Lorsque vous vous tenez debout à côté de votre vélo, le siège doit être à peu près à la même hauteur que vos hanches. Cela permet une extension complète du genou à chaque coup de pédale. Les douleurs aux genoux sont les plus courantes sur un vélo stationnaire. Et c’est la cause d’une hauteur de selle mal réglée le plus souvent

Être dur au mal sur un vélo stationnaire

Si vous n’avez pas fait de vélo depuis un certain temps, vous pourriez être surpris de découvrir une sensation de contusion à l’aine dans les jours qui suivent une séance d’entraînement. C’est tout à fait normal. Alors que vous n’êtes pas à l’aise au début, vous découvrirez que vous ne développez plus la même sensation d’ecchymose à mesure que votre corps s’habitue à l’entraînement, qui prendra quelques cours. Si, cependant, vous souhaitez éviter de ressentir un mal de selle, vous pouvez essayer d’éviter la douleur. Il existe des shorts cyclistes rembourrés au niveau de la selle pour une meilleure assise.

Respecter le code de conduite d’un cours de vélo stationnaire en salle

Comme dans n’importe quel lieu de société, vous devez respecter dans votre salle de sport les lieux, les équipements et les autres adhérents. Pendant un cours de vélo en groupes ne répondez jamais à votre téléphone. Il est plus intelligent de le laisser éteint voir de ne pas l’amener à la salle. En quoi il va vous servir alors que vous êtes entrain de pédaler pour éliminer la frustration d’une journée de travail et des calories.

Si vous êtes nouvellement inscrit dans une salle, demandez aux instructeurs les règles spécifiques de la salle.

Les avantages du cyclisme en salle

Après votre première séance de vélo stationnaire, vous n’aurez aucun doute sur la capacité d’augmenter votre rythme cardiaque tout en faisant brûler votre bas du corps. Les cours et les séances d’entraînement sont très difficiles. Comme pour toutes les formes d’exercices cardiovasculaires, le cyclisme peut améliorer les fonctions cardiaques et pulmonaires. Mais aussi aider à améliorer la condition physique.

Les avantages ne s’arrêtent pas là. Le cyclisme en salle peut aussi :

  • Atténuer les conditions médicales chroniques, y compris l’hypertension artérielle, le diabète de type 2 et l’arthrose
  • Améliorer la mémoire et la cognition, ce qui mène à une plus grande productivité au travail
  • Contribuer à la perte de poids. Perdez 8 kg en 12 semaines avec notre programme minceur.
  • Améliorer le bien-être et stimule l’humeur positive
    Booster la vie sexuelle

Bref, si vous aimez l’entraînement et que vous êtes prêt à vous y tenir, le cyclisme peut s’avérer très payant lorsqu’il s’agit de santé et de bien-être total. Mais attention la constance est vraiment la clé de tout programme d’entraînement. S’abonner dans une salle et n’y aller qu’une fois par mois ne se pas bénéfique.

Une grande variété de choix et d’options

Avec la montée en puissance de la pratique du vélo stationnaire en salle, les salles de sport, les styles, les formats et les coachs sportifs se sont multipliés. Comme dans toute chose, certains lieux et instructeurs sont meilleurs que d’autres. Et parfois le ‘’meilleur’’ est une question de préférence personnelle.

Par exemple, certains studios ont recours à de la musique forte et à des chorégraphies rythmées, presque dansantes. Alors que d’autres se concentrent davantage sur la forme cycliste traditionnelle. Qui est basée sur la fréquence cardiaque, le nombre de rotation de pédalage par minute (RPM) ou la puissance développée (watt). De même, certains instructeurs donnent des conseils et des parcours clairs et précis. Et d’autres ont une approche qui se fait plus au feeling de la conduite d’un vélo. Il existe aussi et il faut le dire de très mauvais coachs ou de très mauvaises salles où les équipement ne sont pas en accord avec la pratique d’une activité sportive.

C’est une bonne idée d’essayer plusieurs salles de sport ou instructeurs avant de vous abonner dans l’une d’elle. Ou de conclure trop rapidement que le vélo n’est pas fait pour vous.

Attention à ne pas trop en faire

Le vélo stationnaire, évidemment, c’est de l’exercice physique. Il s’agit d’une forme volontaire de stress physique, et plus précisément, de stress physique à haute intensité. Cela signifie que des blessures sont possibles, en particulier si vous y aller trop fort. Si vous n’utilisez pas la bonne forme posture sur votre vélo ou si vous ignorez l’importance du repos et de la récupération entre les séances. Il est toujours important d’être à l’écoute de son corps et d’éviter d’en faire trop, surtout si l’on débute dans un sport.

Voici quelques conseils et solutions pour prévenir les déséquilibres musculaires, les blessures et les douleurs d’un entraînement sur vélo stationnaire :

  • Renforcez vos hanches pour une meilleure position de tout votre corps sur le vélo
  • Faites des étirements du haut du corps avant et pendant la séance pour améliorer votre position
  • Ne pédalez pas tous les jours à haute intensité, cela ne sert à rien à part à vous dégoutter du vélo
  • Appliquez des séances de repos entre vos séances
  • Faites une bonne session d’étirements après chaque entraînement